Alibaba et Tencent investissent 10 milliards de dollars dans China Unicom

Internet retail giants Alibaba and Tencent are reportedly planning to invest CNY70 billion ($10.3 billion) in China Unicom, as the Chinese government looks to funnel private capital into state-owned enterprises.

China Unicom is the number two operator in China, and is listed on the Shanghai exchange. It will generate around CNY50 billion by issuing new shares and selling off some of its holding to the consortium. In early April, it announced that its parent firm was considering a restructure of its ownership to enable private investment.

Résumé en français

Alibaba et Tencent prévoient d’investir 10,3 milliards de dollars dans China Unicom, avec l’approbation du gouvernement chinois qui cherche à canaliser des prises de participations issues du privé, dans les entreprises d’état chinoises.

China Unicom est le second opérateur privé chinois.

Pour se faire une idée de la taille des projets qu’adressent les trois opérateurs de communication China Mobile, China Unicom et China Telecom, en Chine continentale, vous pouvez consulter notre article de ce 14 juin 2017 : Chine 5G : 180 Milliards $ en 7 ans.

Analyse selon le jeu de go

Alibaba, avec l’appui de Tencent (services Internet et publicité en ligne), connecte ses pierres, en renforçant son accès privilégié aux infrastructures de communication.

C’est une action de base au go que de connecter ses groupes de pierre, ses « territoires », afin de les rendre « vivants », en l’occurrence plus aptes à combattre une éventuelle future concurrence d’Amazon.

Alibaba investit 1 milliard de dollars dans Lazada

Chinese e-commerce giant Alibaba is ponying up $1 billion to boost its stake in Southeast Asian online retailer Lazada, ahead of Amazon’s much-anticipated entry into the region.

On Wednesday, Alibaba said it will increase its stake in the company from 51 percent to about 83 percent, bringing its total investment to over $2 billion.

The Alibaba-Lazada deals expand the Chinese e-commerce player’s global footprint in markets including Indonesia, Malaysia, the Philippines, Singapore, Thailand and Vietnam. In a recent report, Alibaba said in the 12 months through the end of March, Lazada had approximately 23 million active buyers.

Résumé en français

Alibaba va également employer un milliard de dollars pour faire passer sa participation dans Lazada de 51% à 83%, portant son investissement total dans cette entreprise à 2 milliards de dollars.

Lazada compta actuellement quelques 23 millions d’acheteurs actifs.

Analyse selon le jeu de go

Alibaba avait déjà une participation majoritaire dans le « groupe de pierres » Lazada. En augmentant sa participation de 51 à 83%, Alibaba s’assure la propriété de ce groupe de pierres pour l’avenir.

C’est important puisque ce groupe de pierres s’étend en Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam qui sont autant de « territoires » à contrôler. La répartition de ces « pierres » stratégiquement réparties dans ces différents pays donne au groupe de pierres Lazada de l’ « influence ». Au go, une ligne de pierres a d’autant plus d’influence sur le goban (plateau de jeu) qu’elle comporte de nombreuses pierres.

De l’autre côté, le joueur adverse, Amazon, réfléchit aux endroits où il pourrait poser des « pierres » pour conquérir de nouveaux « territoires », mais il « perd des temps », voir l’article du Sydney Morning Herald de ce 29 juin 2017 : Don’t believe the ‘Amazon taking over Australia’ hype: Merrill Lynch, diminuant ainsi sa capacité à « garder l’initiative ».

Si vous êtes intéressés par la mise en pratique pertinente et très efficace des principes du jeu de go dans le monde réel, de la part des grands groupes chinois, vous pouvez également lire notre article de ce 22 mars 2017 : Tanger: un milliard, une smart city et… 200 entreprises chinoises.

Vous trouverez également, ci-dessous, une vidéo Youtube dans laquelle Sébastien Badault, Directeur Général d’Alibaba France, explique très clairement comment Alibaba compte adresser le territoire France et comment l’entreprise, au travers notamment du site Aliexpress, cherche à développer ses affaires en « connectant » les « pierres » du « territoire » France avec les « pierres » du « territoire » Chine. Les amateurs de go noteront que les « territoires » dans lesquels Alibaba ne souhaite pas « poser de pierres » sont clairement identifiés et annoncés : le « local à local » par exemple.

Illustration en vidéo

Sources des informations

Developing Telecoms
Article: China Unicom to receive $10B investment from Alibaba and Tencent.

CNBC
Article: Alibaba to invest $1 billion in Lazada as Southeast Asia awaits Amazon.

Sujet et source de l’image

Sujet de l’image: Alibaba Global Commerce.
Source de l’image : Global Trade – Chaîne Youtube d’Alibaba.

Liens externes utiles

Page Wikipédia d’Alibaba.
Page Wikipédia de Tencent.
Page Wikipédia d’Amazon.

Autre(s) article(s)

BP : 195 M€ pour une usine de lubrifiants en Chine

BP - Lubrifiants Castrol en Chine
BP va investir 195 millions d'euros dans une troisième usine de lubrifiants en Chine. Cet investissement sera le plus important, jamais réalisé dans le monde, ...
Lire la suite

CIMIC et Chun Wo signent 250 M€ de travaux à l’aéroport de Hong Kong

Aéroport de Hong Kong - Terminal 2
Leighton Asia, filiale de CIMIC Group, elle-même filiale de Hochtief qui appartient au groupe ACS (Actividades de Construcción y Servicios), a été retenue par l'Autorité ...
Lire la suite

Camions autonomes : TuSimple lève 55 M$

TuSimple - Camions autonomes
La société TuSimple qui a son siège à Pékin et un centre de recherche à San Diego, vient de lever 55 millions de dollars additionnels, ...
Lire la suite

Chine : un point de recharge par véhicule électrique d’ici 2020

Vente cumulée de véhicules électriques en Chine
D'ici 2020, la Chine a décidé d'installer autant de points de recharge qu'il y aura de véhicules électriques. Soit un total de 4.500.000 points de ...
Lire la suite
Loading...

Auteur : Franck Frémont

Plus de trente ans de réalisations opérationnelles en vente, production et financement de projets industriels et d’infrastructures dans de nombreux pays du monde. Des centaines de chargés d’affaires, de responsables d’affaires et d’ingénieurs commerciaux recrutés et formés, au sein des plus grands groupes internationaux, réalisant des projets dans l’industrie et les infrastructures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *