Michael Lohscheller, CEO d’Opel Automobile, a présenté, ce 9 novembre 2017, le plan stratégique PACE! qui vise à restaurer les fondamentaux financiers de l’entreprise, à pérenniser sa compétitivité et sa croissance.

Toutes les mesures contribueront à abaisser le point mort financier d’Opel/Vauxhall à 800 000 véhicules, créant un business model profitable quels que soient les vents contraires.

Commentaires

En mars 2017, General Motors a décidé de vendre Opel/Vauxhall, en raison de pertes cumulées de 15 milliards de dollars. En juin 2017, c’est le directeur financier d’Opel, Michael Lohscheller qui est choisi pour remplacer Karl-Thomas Neumann au poste de PDG. Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter notre article de ce 7 mars 2017 : PSA et Opel Vauxhall : une union à 2,2 milliards € .

Ce 9 novembre 2017, c’est ce même Michael Lohscheller qui annonce un plan statégique dont « toutes les mesures contribueront à abaisser le point mort financier d’Opel/Vauxhall à 800.000 véhicules ».

Il est de coutume de dire que, dans une entreprise, c’est soit la production, soit le commercial, soit le financier qui détient le pouvoir. Chez Opel/Vauxhall, dans le cadre de l’intégration au sein du groupe PSA, c’est le financier qui est à la manoeuvre. C’est logique puisque c’est en raison de pertes financières abyssales que l’entreprise a changé de propriétaire.

Alors, comment Opel et Vauxhall vont-elles, avec l’aide du Groupe PSA, redevenir rentables? Le plan stratégique est bien détaillé dans le communiqué de presse du Groupe PSA :

En matière de recherche et développement :

  • Tous les nouveaux véhicules Opel/Vauxhall seront conçus par le centre R&D de Rüsselsheim, qui deviendra un centre de compétence global pour le Groupe PSA.
  • Les premiers domaines d’expertise ont été identifiés, comme la pile à combustible ou certaines technologies de conduite automatisée et d’assistance à la conduite.

En matière de production :

  • Le nombre de plateformes utilisées par Opel/Vauxhall pour ses voitures particulières passera de 9 à 2 d’ici 2024. Les familles de chaînes de traction seront également optimisées, passant de 10 à 4.
  • Les plateformes CMP et EMP2 du Groupe PSA seront installées dans toutes les usines Opel/Vauxhall.
  • Dans un premier temps, un SUV basé sur la plateforme EMP2 est prévu à Eisenach en 2019 suivi d’un véhicule du segment D à Rüsselsheim.
  • L’attribution de nouvelles chaînes de traction sur les sites de production d’Opel/Vauxhall accompagnera la transition des groupes motopropulseurs de GM vers ceux du Groupe PSA.
  • D’ici à 2024, l’offre de véhicules particuliers en Europe sera électrifiée avec un moteur 100 % électrique ou plug-in hybride, en complément de moteurs thermiques efficients.
  • D’ici 2020, Opel/Vauxhall proposera 4 lignes de produits électrifiées, dont le Grandland X hybride rechargeable ainsi que la nouvelle génération de Corsa en version électrique.

En matière de commercialisation :

  • Opel se déploiera également sur plus de 20 nouveaux marchés d’ici à 2022 et explorera au-delà de ces marchés d’autres opportunités d’exportation rentables.
  • Pour renforcer la croissance de son activité dans le très profitable segment des véhicules utilitaires légers, Opel/Vauxhall lancera de nouveaux modèles pour conquérir des marchés avec l’objectif d’augmenter ses ventes de 25% entre 2017 et 2020.
  • La croissance des ventes des marques Opel et Vauxhall ainsi positionnées et renforcées sera également stimulée par des initiatives telles que le lancement d’offres de financement et de leasing encore plus attractives grâce aux services financiers d’Opel et de Vauxhall.

En matière de finance :

  • L’entreprise améliorera sa compétitivité d’ici 2020, notamment en réduisant les coûts de 700 € par voiture.
  • L’efficience des dépenses de marketing sera améliorée de plus de 10 %.
  • L’efficience globale progressera avec la réduction de la complexité dans toutes les fonctions : ratio frais généraux & dépenses administratives sur chiffre d’affaires de 5,6 % à 4,7 %, alignement du ratio masse salariale sur chiffre d’affaires au niveau des meilleures références de l’industrie.
  • L’optimisation des dépenses de R&D et CapEx à 7-8 % du chiffre d’affaires de la division Automobile, des processus administratifs et de production d’ici 2020 et du besoin en fonds de roulement de 1,2 Md€ d’ici 2022, contribueront également à renforcer les synergies.

Suite des commentaires

C’est donc une véritable révolution, dans tous les domaines, et en même temps, que vont vivre les salariés d’Opel/Vauxhall.

Et ce plan a de grandes chances de réussir. Rien n’est laissé au hasard et l’entreprise n’est orientée que vers des chemins connus et éprouvés. L’alignement sur le groupe PSA va permettre à Opel/Vauxhall de combler, très rapidement, le retard accumulé dans tous les domaines.

L’intégration dans le groupe PSA est également gagnant-gagnant pour l’ensemble des équipes. Les équipes d’Opel et de Vauxhall vont enfin pouvoir exprimer leur créativité, en créant de la valeur ajoutée dans un groupe prêt à l’accepter et à l’intégrer. Les équipes des autres entreprises du Groupe PSA vont être influencées par la façon allemande de concevoir l’industrie automobile.

En matière de gestion du changement, ce plan stratégique sera certainement une référence dans l’industrie automobile, en ce début de 21ème siècle.

C’est l’opportunité pour de nombreux jeunes diplômés français d’écoles de commerce ou d’écoles d’ingénieurs, ayant eu le bon sens d’apprendre l’allemand, ou au minimum l’anglais, de participer à une aventure exceptionnelle de changement.

Une opportunité qui apparaît très clairement dans cette déclaration de Carlos Tavares, extraite de la très intéressante vidéo ci-dessous:

We need to trust our people. When we say that we are going to engineer the Opel cars in Germany, and when we tell our designers that they can totally unleash their creative power as a german team, I know that just by giving them breathing space and telling them: « Look, you are a german team, please express your best talent as a german team », I know that they will express the german dimension of the Opel cars at the end of the day, just because they understand the culture, they understand the country, they understand the customers expectations, they understand the value of technology and the value of a well done car.

Illustration en vidéo

Source de l’information

Site web du Groupe PSA – Espace Media – Communiqué de presse.
Article: Avec le Plan PACE!, Opel/Vauxhall est en route vers un avenir rentable, électrique et mondial.

Sujet et source de l’image

Sujet de l’image: Plan Pace! – Groupe PSA – Opel/Vauxhall.
Source de l’image : Image extraite de la vidéo ci-dessus.

Liens externes utiles

Site web du Groupe PSA.
Page Wikipédia d’Opel.
Site web de Vauxhall.

Autre(s) article(s)

LG Chem lance son projet d’usine géante de batteries à 310 M€ en Pologne

LG CHem - Visualisation des batteries dans un véhicule électrique
Afin de compléter notre article d'hier, le 2 décembre 2017, SK innovation : 650 M€ pour une usine géante de batteries automobiles en Hongrie, nous ...
Lire la suite

SK Innovation : 650 M€ pour une usine géante de batteries automobiles en Hongrie

SK Innovation - Recharge d'un véhicule électrique
SK Innovation est la filiale du conglomérat sud-coréen SK Group spécialisée dans la chimie et l'énergie. Elle devrait investir, en Hongrie, 650 millions d'euros pour ...
Lire la suite

Royaume-Uni : un budget d’automne 2017 de combat

Philip Hammond - Budget - Automne 2017
Hier, ce 22 novembre 2017, le Chancelier de l'Echiquier, autrement dit le ministre des finances britannique, Philip Hammond, a fait un point sur les grandes ...
Lire la suite

Ford Kuga : 750 M€ investis à Valence en Espagne

Ford Kuga 2017 sur une route en Europe
25% des véhicules vendus en Europe sont des SUV. Et le Ford Kuga a vu ses ventes, depuis le début de 2017, atteindre, déjà, 126.900 ...
Lire la suite
Loading...

Auteur : Franck Frémont

Plus de trente ans de réalisations opérationnelles en vente, production et financement de projets industriels et d’infrastructures dans de nombreux pays du monde. Des centaines de chargés d’affaires, de responsables d’affaires et d’ingénieurs commerciaux recrutés et formés, au sein des plus grands groupes internationaux, réalisant des projets dans l’industrie et les infrastructures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *