HE Saeed Mohammed Al Tayer, MD & CEO of Dubai Electricity and Water Authority (DEWA), today launched Jumeirah Energy International Silicon Valley Company (‘JEI Silicon Valley’), a wholly-owned investment subsidiary of DEWA, at a ceremony at the Four Seasons Hotel – Silicon Valley, in California, USA.

In R&D, JEI Silicon Valley will identify and build new strategic relationships with R&D centres, universities and research bodies, promote relations with existing partners, and enable direct access to cutting-edge market and industry information to shape new projects and technology focus areas.

As an investment company, JEI Silicon Valley will create direct links with the start-up network in Silicon Valley, California and all over the United States, allowing direct communications with start-ups.

Résumé en français

Dewa (Dubai Electricity and Water Authority) lance, en Californie, une filiale dont elle détiendra 100% du capital: JEI Silicon Valley (Jumeirah Energy International Silicon Valley).

Dans le domaine de la recherche et du développement, JEI Silicon Valley établira de nouvelles relations stratégiques avec des centres de recherche et des universités, renforcera ses relations avec les partenaires existants et maintiendra un dispositif de veille marketing et industrielle pour concevoir de nouveaux projets et identifier des axes de progrès technologiques.

En tant que société d’investissement, JEI Silicon Valley créera des liens directs avec le réseau de startups de la Silicon Valley, de la Californie et des Etats-Unis. Le but est d’établir une communication directe avec ces startups.

Commentaires

Un mouvement intéressant de Dewa. Pour profiter pleinement du dynamisme de l’écosystème américain de startups, il faut en être, et idéalement, se positionner au noeud névralgique du dispositif, dans la Silicon Valley.

Les ambitions de développement de Dewa couvrent le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et ne renoncent pas, malgré le contexte géostratégique compliqué, aux pays du Golfe.

Dans cette optique, l’accès aux technologies et aux idées disruptives des startups est une arme de conquête commerciale et financière. Son Excellence Saeed Mohammed Al Tayer et son équipe l’ont bien compris.

La vidéo, ci-dessous, montre comment Dewa, au travers de son application Ecoisme (Eco is me), utilise les nouvelles technologies pour apporter des services à valeur ajoutée, au domicile même de ses clients.

Illustration en vidéo

Source de l’information

Site web de Dewa – Communiqué de presse
Article: Saeed Mohammed Al Tayer launches Jumeirah Energy International Silicon Valley in USA.

Sujet et source de l’image

Sujet de l’image: Dewa – Quand la voiture électrique rend Dubaï plus vert.
Source de l’image : Image extraite d’une autre vidéo de Dewa « EV green charger ».

Lien externe utile

Site web de Dewa.

Autre(s) article(s)

Nexo de Hyundai, l’alternative de l’hydrogène

Nexo - Las Vegas - CES 2018
Lors du CES 2018, à Las Vegas, Hyundai a dévoilé le Nexo, exemple du renouvellement des modèles des constructeurs automobiles en faveur des énergies à ...
Lire la suite

Vers un essai de drone aérien à voilure tournante sur un navire de combat

Drone VSR 700 en vol
La Direction générale de l’armement vient de confier au groupement Naval Group et Airbus Helicopters un marché d’étude technologique dans le domaine des drones aériens ...
Lire la suite

Nissan lance la technologie B2V ou Brain-To-Vehicule

Nissan - Technologie Brain-To-Vehicule en action
Les véhicules équipés de la technologie B2V analyseront les ondes cérébrales des conducteurs, anticiperont leurs décisions et amélioreront leurs temps de réaction. B2V interprets signals ...
Lire la suite

Conquête de Mars : 130 M$ pour un village martien en Chine

Paysage de Mars Village
La Chine va investir 130 millions de dollars dans le projet "Mars Village". Il s'agira de simuler les conditions de la vie sur Mars. Ce ...
Lire la suite
Loading...

Auteur : Franck Frémont

Plus de trente ans de réalisations opérationnelles en vente, production et financement de projets industriels et d'infrastructures dans de nombreux pays du monde. Des centaines de chargés d'affaires, de responsables d'affaires et d'ingénieurs commerciaux recrutés et formés, au sein des plus grands groupes internationaux, réalisant des projets dans l'industrie et les infrastructures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *