The European Bank for Reconstruction and Development (EBRD) and the Green Climate Fund (GCF) are teaming up to make a major contribution to a US$ 1 billion renewable energy project in Egypt.

The funding supports the Egyptian government’s Sustainable Energy Strategy, which aims to source 20 percent of Egypt’s energy from low-emission renewable sources by 2022. The financing will allow independent power producers to invest in the first wave of private renewable energy production in Egypt.

The EBRD is providing US$ 352.3 million while GCF is making a contribution of US$ 154.7 million. Additional financing from sponsors and other co-financiers will bring the total investment in new private renewable energy generation in Egypt to US$ 1 billion.

Résumé en français

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) et le Green Climate Fund (GCF) ont décidé de coopérer, pour apporter une contribution majeure, au projet d’énergie renouvelable d’un milliard de dollars en Egypte.

Ces fonds vont appuyer la stratégie du gouvernement égyptien, en matière d’énergies renouvelables. Une stratégie qui vise 20% d’énergies renouvelables à faibles émissions d’ici 2022. Des producteurs d’énergie indépendants pourront, ainsi, grâce à ces financements, prendre, dès le début, leurt part des premiers projets en énergies renouvelables en Egypte.

La BERD participera à hauteur de 352 millions de dollars. Le GFC fournira 155 millions de dollars. Le reste du milliard de dollars sera apporté par des sponsors et d’autres investisseurs.

Commentaires

Proposer un nouveau projet à un client est, bien sûr, grandement facilité, quand il est possible de lui apporter, en même temps, un financement déjà pré-approuvé.

Une enveloppe d’un milliard de dollars, financée à 35%, par la banque européenne dont c’est la mission, est une belle opportunité pour les entreprises françaises intervenant dans la livraison d’installations solaires importantes.

La possibilité de monter des partenariats avec des producteurs d’énergie indépendants locaux est, probablement, à privilégier, afin de limiter les risques projets tant en capital qu’en capacité de contrôle des opérations de construction et d’exploitation sur place.

Illustration en vidéo

Source de l’information

Site web de la BERD – Communiqué de presse
Article: EBRD and Green Climate Fund join forces to support major renewable energy project in Egypt.

Sujet et source de l’image

Sujet de l’image: Exemple de finacement de la BERD. Ici à Nicou – Chypre.
Source de l’image : Image extraite de la vidéo « Drone footage of Cyprus’s new solar plant in Nisou » publiée sur Youtube, par la BERD.

Liens externes utiles

Site web de la BERD.
Site web du Green Climate Fund.

Autre(s) article(s)

Energie, eau et construction : Loraxian lève 50 M$

Toronto - Le centre ville
Basée à Toronto, au Canada, Loraxian développe, construit, finance, délivre, opère et maintient des infrastructures en énergie, eau et construction, au Canada, en Asie et ...
Lire la suite

Energie éolienne : Vattenfall investira 200 M€ aux Pays-Bas

Vattenfall - Construction d'une éolienne
Vattenfall has decided to invest more than EUR 200 million to repower and expand its Wieringermeer onshore windfarm in the Netherlands – the largest wind ...
Lire la suite

Total Spring : une attaque digitale face à EDF et Engie

Total Spring - Travail sur l'image institutionnelle de la nouvelle offre
Total attaque le marché des particuliers en France. Total accélère son développement sur le marché de la distribution de gaz et d’électricité aux particuliers en ...
Lire la suite

Floride : Duke Energy arrête le nucléaire pour le solaire

Duke Energy Florida - Centrale solaire
Duke energy Florida a négocié son nouveau plan de développement avec la FPSC (Florida Public Service Commission). Voici, selon son communiqué de presse, les points ...
Lire la suite
Loading...

Auteur : Franck Frémont

Plus de trente ans de réalisations opérationnelles en vente, production et financement de projets industriels et d’infrastructures dans de nombreux pays du monde. Des centaines de chargés d’affaires, de responsables d’affaires et d’ingénieurs commerciaux recrutés et formés, au sein des plus grands groupes internationaux, réalisant des projets dans l’industrie et les infrastructures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *