The investment in the Gazprom’s Amur Gas Processing plant will amount to 1.344 trillion rubles ($22.1 billion), Russian Energy Minister Alexander Novak said.

Gazprom plans to launch the first stage of the plant in 2021, and the second in 2024.

The contraction of the gas processing plant began in October 2015. Its rated reprocessing capacity will be 42 billion cubic meters of gas per year.

Résumé en français

L’investissement dans l’usine de retraitement de gaz Amur Gas de l’entreprise Gazprom s’élèvera à plus de 22 milliards de dollars, a déclaré le Ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak.

Cette déclaration a été faite lors d’une réunion consacrée aux grands projets russes en Extrême-Orient.

La construction de cette usine a démarré en octobre 2015. Sa capacité de retraitement de gaz devrait être de 42 millions de mètres cubes par an lors de son achèvement en 2024.

Commentaires

L’orientation de l’économie russe vers l’est est la réponse de Vladimir Poutine, aux sanctions occidentales, après le conflit en Ukraine et le rattachement de la Crimée à la Russie.

Au travers des sanctions récemment votées par le sénat américain, très fortement soumis à l’influence des lobbys, l’industrie du gaz de schiste nord-américaine cherche à s’emparer du marché européen, en rendant plus difficile l’achat de gaz russe, notamment par l’Allemagne.

Comme l’économie russe dépend encore fortement de ses exportations de pétrole et de gaz, la Russie devait se rapprocher de ses clients chinois pour compenser l’éventuelle perte de chiffre d’affaires à l’ouest.

D’où le projet gigantesque de l’usine Amur Gaz dont voici les chiffres principaux :

  • Capacité de traitement totale annuelle : 42 millions de mètres cubes.
  • Production d’hélium : 60 millions de mètres cubes par an.
  • Production d’éthane : environ 2,5 millions de tonnes par an.
  • Production de propane : environ 1 million de tonnes par an.
  • Production de butane : environ 500.000 tonnes par an.
  • Lignes de production : 6.
  • Superficie de l’usine : 800 hectares.

Sur le plan du projet en tant que tel, voici les chiffres clés:

  • 1.500 ingénieurs pour la conception de l’usine.
  • 1.000 fournisseurs d’équipements.
  • 500 entreprises contractantes.
  • 20.000 personnes employées durant la phase de construction.
  • 3.000 personnes employées durant la phase de production.

Le début de la production est prévu pour 2021 et la pleine production est planifiée en 2024. A ce moment-là, concernant le marché du gaz, la Russie aura beaucoup moins besoin de ses clients ouest européens qui, eux, auront toujours un fort besoin d’énergie à un coût raisonnable.

Cette usine est donc un pion essentiel dans la partie d’échecs que la Russie joue face aux pays de l’Otan.

Illustration en vidéo

Sources des informations

Sputnik International
Article: Investment in Gazprom’s Amur Gas Processing Plant to Total $22.1Bln.

Site web de Gazprom
Communiqué de presse de Gazprom : First foundation laid for Amur GPP.
Page du site de Gazprom consacrée à l’usine Amur Gas : Amur gas processing plant.

Sujet et source de l’image

Sujet de l’image: Gazprom – Lignes de production – Usine Amur Gas.
Source de l’image : Image extraite de la page du site de Gazprom consacrée à l’usine Amur Gas.

Liens externes utiles

Site web de Gazprom.
Page Wikipédia de Gazprom.

Autre(s) article(s)

BP : 195 M€ pour une usine de lubrifiants en Chine

BP - Lubrifiants Castrol en Chine
BP va investir 195 millions d'euros dans une troisième usine de lubrifiants en Chine. Cet investissement sera le plus important, jamais réalisé dans le monde, ...
Lire la suite

PSA et Baker Hughes GE : deux bonnes nouvelles pour Oran

Oran
Baker Hugues GE, en s'alliant avec Sonatrach, et PSA, en s'alliant avec Condor Electronics, Palpa Pro et l’Entreprise Nationale de Production de Machines-Outils (PMO), vont ...
Lire la suite

Emerson achète Paradigm pour 510 M$

Paradigm - Solution Stratimagic
Emerson has agreed to acquire Paradigm, a leading provider of software solutions for the oil and gas industry, for a purchase price of $510 million, ...
Lire la suite

Total Spring : une attaque digitale face à EDF et Engie

Total Spring - Travail sur l'image institutionnelle de la nouvelle offre
Total attaque le marché des particuliers en France. Total accélère son développement sur le marché de la distribution de gaz et d’électricité aux particuliers en ...
Lire la suite
Loading...

Auteur : Franck Frémont

Plus de trente ans de réalisations opérationnelles en vente, production et financement de projets industriels et d’infrastructures dans de nombreux pays du monde. Des centaines de chargés d’affaires, de responsables d’affaires et d’ingénieurs commerciaux recrutés et formés, au sein des plus grands groupes internationaux, réalisant des projets dans l’industrie et les infrastructures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *