Voici le recensement des grands projets du groupe Dankote tels qu’apparus, à notre connaissance, ces deux dernières années.

Juillet 2015 – 150 millions de dollars dans une deuxième cimenterie au Cameroun à Yaoundé

Un petit tour à Yaoundé, et Aliko Dangote s’en est allé. Mais non sans faire quelques annonces… A la sortie de l’audience que le premier ministre Philemon Yang lui a accordé le 2 juillet, le milliardaire nigérian a ainsi révélé la construction dans les prochaines semaines de sa deuxième cimenterie dans le pays.

Le tycoon entend investir 88,7 milliards de F Cfa (150 millions de dollars) pour implanter une usine du même calibre que celle de Douala, mise en service en mars dernier avec un objectif de 1,5 million de tonnes de capacité de production annuelle. La nouvelle cimenterie sera installée dans la banlieue de Yaoundé. « Les travaux qui seront effectués par le chinois Sinoma, débuteront avant la fin de l’année et dureront 20 mois », indique une source interne au groupe.

La cimenterie Dangote de Douala entend produire 950 000 tonnes d’ici à la fin d’année et conquérir 30% de parts du marché local du ciment. L’annonce de la construction d’une autre usine à Yaoundé rajoutera encore davantage de concurrence dans un marché où évoluent Cimencam (Lafarge), le marocain Ciments d’Afrique (Cimaf), et, dans les prochaines jours, le turc Medcem.

Source de l’information

Jeune Afrique
Article: Cameroun : Dangote va investir 150 millions de dollars dans une deuxième cimenterie.

Mai 2016 – Acquisition de parts dans la Banque africaine d’import-export Afreximbank – En vue jusqu’à 1 milliard de dollars dans les chaînes d’approvisionnement en Afrique

Dangote Group, le groupe diversifié nigérian, vient de boucler une prise de participation au capital de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), a fait savoir cette dernière dans un communiqué publié mercredi 30 mai. Si le montant de la prise de participation n’est pas rendu public, il s’agit « d’un investissement significatif ».

« Les investissements massifs que Dangote Group déploie à travers l’Afrique en font un partenaire de choix dans l’exécution de notre stratégie commerciale intra-africaine, a indiqué dans le communiqué Benedict Oramah, président d’Afreximbank. En travaillant avec Dangote Group, nous mettrons en oeuvre le financement d’une chaîne d’approvisionnement à travers l’Afrique qui pourrait atteindre 1 milliard de dollars à court terme, promouvront le commerce intra-régional, la croissance des PME et la création d’emplois. »

Source de l’information

Jeune Afrique
Article: Dangote et Afreximbank veulent investir jusqu’à 1 milliard de dollars dans les chaînes d’approvisionnement.

Novembre 2016 – Dangote Group annonce que la raffinerie de Lagos sera opérationnelle d’ici fin 2018

Les choses s’accélèrent pour le projet de raffinerie de Dangote Group. L’installation située dans la zone libre échange de Lekki à Lagos « sera opérationnelle d’ici fin 2018 », a annoncé Ahmed Mansur, directeur exécutif du Dangote Group. « La raffinerie est actuellement en construction », a-t-il ajouté. L’objectif pour la firme est d’en finir avec les importations de pétrole raffiné, principale cause du manque de carburants qui pèse sur l’économie nigériane.

Ce projet est un énième pas de Dangote Group vers son ambition africaine. Pour rappel, ce conglomérat nigérian a tout récemment diversifié ses activités vers le gaz naturel avec le démarrage de la construction d’un gazoduc devant relier Lagos au sud-est du pays. A en croire la direction du groupe de Dangote, le projet intègre également la construction d’un usine pétrochimique, ainsi que d’une installation de production d’engrais à même de satisfaire la demande locale.

Source de l’information

La Tribune Afrique
Article: Nigeria : la mégaraffinerie Dangote sera opérationnelle fin 2018.

Décembre 2016 – 3 milliards de dollars pour un gazoduc au Nigeria

Au Nigéria, Dangote Group a l’intention de se lancer dans la réalisation d’un projet de construction d’un pipeline de 540 kilomètres qui reliera le delta du Niger et la zone franche industrielle de Lekki, à Lagos et qui coûtera 3 milliards de dollars.

L’information a été rapportée, mercredi, à la presse par Dr Abdul Muktar, le responsable en charge de la stratégie du groupe, lors de la table ronde annuelle du secteur de l’énergie organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lagos (LCCI). Le conduit vise le transport de trois milliards de mètres cubes de gaz à sa mise en service en 2019.

Source de l’information

Agence Ecofin
Article: Nigéria : Dangote Group veut investir 3 milliards de dollars dans un gazoduc.

Janvier 2017 : une usine d’assemblage de camions de 100 millions de dollars à Lagos

Dangote Group of Companies vient d’annoncer la mise en place d’une usine d’assemblage de camions de 100 millions de dollars à Lagos. Une démarche qui s’inscrit, selon la communication officielle du groupe, dans le cadre de « ses efforts visant à stimuler les échanges et la création d’emplois dans le pays ». La nouvelle unité de production située à Ikeja, a une capacité de production de 10.000 camions par an et devrait créer quelques 3.000 emplois.

L’accord du montage de l’usine a été signé en mai 2014 en Chine avec l’entreprise publique chinoise, Heavy Duty Truck Company Limited, (SINOTRUK). Selon la presse nigériane, l’usine est détenue à 60 % par Dangote Group, à travers sa filiale Dangote Industries Limited, et 40 % par la SINOTRUK. Il faut dire que la coopération entre les deux entreprises n’est pas nouvelle. Le Groupe Dangote est un fidèle client de l’entreprise chinoise. Une bonne partie de sa flotte estimée à 10.000 camions qui distribuent les produits de ses autres filiales, comme le ciment, le sucre, la farine et les pâtes, entre autres, est constituée de véhicules « made in China ».

Source de l’information

La Tribune Afrique
Article: Dangote lance une usine d’assemblage de camions à 100 millions de dollars.

Mai 2017 – 450 millions de dollars dans la construction d’une raffinerie de sucre au Nigéria

Le groupe Dangote a annoncé son intention d’investir plus de 450 millions de dollars dans la construction d’une raffinerie de sucre dans l’État du Niger, au centre du Nigeria.

La semaine dernière, le président fondateur du groupe Dangote, Aliko Dangote, avait déclaré vouloir produire au Nigeria 1,5 million de tonnes de sucre raffiné à partir de cannes à sucre produites localement, d’ici les 6 prochaines années.

Source de l’information

Jeune Afrique
Article: Nigeria : Dangote va investir 450 millions de dollars dans la construction d’une raffinerie de sucre.

Mai 2017 – Dangote Group rachète l’usine Peugeot du Nigéria

Aliko Dangote est près de réaliser son vœu de voir l’usine nigérienne de Peugeot sur la liste des entreprises de son géant groupe. La société publique de gestion des actifs au Nigéria, plus connue sous l’acronyme d’AMCON, avait en effet annoncé mi-janvier 2016 son intention de céder les 79,3% de participation qu’elle détient dans le capital de Peugeot Automobile Nigeria (PAN), une usine d’assemblage d’une capacité de 240 véhicules/jour. Une offre à laquelle s’est alors intéressé Dangote qui s’allie dans ce rachat avec les Etats (nigérians) fédérés de Kaduna et de Kebbi, ainsi que la Banque de l’Industrie.

Selon Kuru, le constructeur automobile vaudrait quelque 15 milliards de nairas, soit 49 millions de dollars, selon sa dernière évaluation.

Source de l’information

La Tribune Afrique
Article: Nigéria : l’usine Peugeot passe dans le giron du géant Dangote Group.

Mai 2017 – Un milliard de dollars dans la filière rizicole au Nigéria, y compris une usine d’engrais

Un milliard de dollars. C’est le volume des investissements que le groupe de l’homme le plus riche d’Afrique mobilisera pour la filière rizicole. C’est ce qu’a annoncé Dangote Group qui a présenté le projet lors de l’édition 2017 de Gateway Trade, un salon dédié aux PME agricoles et organisé du 17 au 26 mai dans la ville de Abeokuta. Le projet concerne 5 Etats fédéraux avec l’objectif d’y atteindre l’autosuffisance alimentaire. Dans un an, Dangote Rice, la filiale du groupe en charge du projet, entend produire 225 000 tonnes de riz blanc. Cela correspond à près de 4% de la demande annuelle du pays. Sur les cinq prochaines années, le groupe se fixe comme objectif de produire un million de tonnes de riz.

«Nous contribuons à notre quota pour la croissance et le développement de l’économie nigériane. En ce qui concerne l’aide à l’agriculture, nous construisons une usine d’engrais dans la zone de libre-échange de Lekki, dans l’État de Lagos. Une fois celle-ci prête, les agriculteurs auront un accès direct aux engrais pour leurs activités agricoles. Les retards et les perturbations rencontrés dans l’attente des engrais importés cesseront», indique Tunde Mabogunje, directeur des ventes et du marketing chez Dangote.

Source de l’information

La Tribune Afrique
Article: Nigéria : Dangote investit un milliard de dollars dans la filière rizicole.

Juin 2017 – Réhabilitation de la Wharf road d’Apapa

Encore une fois, Aliko Dangote apporte sa contribution à la construction de son pays. Le magnat nigérian vient de s’engager aux côtés du gouvernement pour réhabiliter la Wharf road d’Apapa dans la ville de Lagos. La nouvelle a été annoncée par le ministre nigérian de l’Eénergie, des travaux et de l’habitat, Babatunde Fashola, qui a indiqué que son département a signé un accord avec Dangote Group, Flour Mills of Nigeria et l’autorité nationale portuaire (NPA) pour la réhabilitation de l’axe routier concerné.

A travers sa branche spécialisée dans les travaux d’infrastructure, le groupe Dangote s’occupera de la réalisation de l’ouvrage. Estimé à 4,34 milliards de nairas (environ 13,7 millions de dollars), le projet sera financé par Dangote Industries et Flour Mills of Nigeria et sera réalisé en 12 mois.

Source de l’information

La Tribune Afrique
Article: Nigéria : Dangote s’allie à l’Etat pour réhabiliter la Wharf road d’Apapa.

Commentaires

Aliko Dangote construit le premier conglomérat diversifié « à la coréenne » d’Afrique.

Le Dankote Group peut s’appuyer, d’un côté, sur les richesses en ressources naturelles gigantesques du Nigéria et des pays africains proches, et de l’autre côté, sur les besoins toujours grandissants d’une population nigérianne, en croissance hyper-rapide, depuis plus de cinquante ans.

Comme le montre la vidéo ci-dessous, l’ambition du Groupe Dangote est d’atteindre un chiffre d’affaires global de 100 milliards de dollars.

Illustration en vidéo

Sujet et source de l’image

Sujet de l’image: Aliko Dangote reçu a l’Elysée en octobre 2016.
Source de l’image : Image extraite de la vidéo « Nigéria, Aliko Dangoté et patrons africains reçus à l’Elysée ».

Autre(s) article(s)

Mine d’or : Kinross investira 590 M$ à Tasiast en Mauritanie

Kinross - Tasiast - Animation Phase 2
Kinross Gold Corporation is pleased to announce that it is proceeding with the Phase Two expansion of its Tasiast mine in Mauritania, which is expected ...
Lire la suite

Afrique du Sud : explorations de Rosgeo pour 400 M$

Rosgeo - Navire d'exploration
As part of the BRICS summit in China, an agreement was concluded between Rosgeo and PetroSA, state oil and gas corporation of South Africa. Within ...
Lire la suite

Mozambique : 2,7 milliards $ pour exporter le charbon

Mozambique : 2,7 milliards $ pour exporter le charbon
Mozambique's Ministry of Transport and Communications has set a 2018 target to start construction of a $2.7 billion coal export railway and port terminal project ...
Lire la suite

Eiffage: usine à Djibouti et achat de Saipem Travaux Maritimes

Exemple d'usine de dessalement : Magtaa en Algérie
Eiffage remporte le contrat PEPER (Production d'Eau Potable par Energie Renouvelable) de Djibouti. Eiffage, via sa filiale Eiffage Génie Civil, a remporté le contrat pour ...
Lire la suite
Loading...

Auteur : Franck Frémont

Formation et coaching de chargés d'affaires, de responsables d'affaires et de responsables Export. Formation des équipes de vente des représentants locaux. Recrutement de profils vente et/ou techniques dans le domaine des projets industriels et d'infrastructure (et, plus particulièrement, des grands projets internationaux). Accompagnement ou management délégué des équipes de vente des grands projets industriels et d'infrastructure. Acquisition et/ou accompagnement de filiales et d'agents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *