Vinci Energies a conclu un accord avec GPF Capital Investment Fund en vue d’acquérir la société Acuntia. Cet accord porte sur le rachat de 85% du capital, le solde de 15% restant détenu par les dirigeants de la société.

La société Acuntia est un acteur de premier plan en Espagne dans le domaine des TIC. Elle s’adresse aux entreprises, aux opérateurs télécom et aux organismes publics souhaitant déployer des solutions durables et adaptées à leur activité. Acuntia emploie 340 personnes et a généré un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros en 2016. Réalisant l’essentiel de ses activités en Espagne, elle développe aussi ses offres dans plusieurs pays d’Amérique, d’Europe, d’Asie et d’Afrique.

Yves Meignié, président-directeur général de Vinci Energies a déclaré : « Après l’acquisition en mai dernier d’Asas Systems, leader des systèmes de manutention, Vinci Energies consolide sa présence en Espagne, en diversifiant ses secteurs d’activité et en recherchant de nouvelles synergies, notamment dans le domaine des smart grids et de la smart city. »

Après les récentes acquisitions de Novabase IMS, leader portugais de l’intégration de systèmes d’information et de l’infogérance, et de J&P Richardson, leader australien en ingénierie et installation électrique, cette nouvelle acquisition participe à l’accélération de Vinci Energies à l’international.

Commentaires

Vinci Energies développe une stratégie de développement international basé, au moins en partie, sur l’acquisition réfléchie de compagnies « cibles ».

J&P Richardson Industries est une entreprise de 500 personnes développée autour des métiers de l’installation électrique et de la mécanique. Son coeur de métier est très proche de celui de Vinci Energies, ce qui est un avantage s’agissant d’une acquisition éloignée géographiquement. C’est, en même temps, une très sérieuse et très intéressante base d’observation et de développement en Australie.

Novabase et Acuntia sont des acquisitions plus proches géographiquement, puisque, respectivement, au Portugal et en Espagne. Elles sont la preuve de la volonté de Vinci Energies d’acquérir de nouvelles compétences, en particulier dans les systèmes d’information. En plus du développement international, il s’agit aussi de développer des offres à plus forte valeur ajoutée. L’idée générale sous-jacente est de dépasser le métier de l’installation pour aller vers le métier de l’intégration qui permet d’offrir aux clients des « solutions intelligentes ». M. Yves Meignié cite, en particulier, les « smart grids » et les « smart cities ».

L’approche globale semble, à la fois, dotée de moyens financiers adéquats et d’une vision stratégique cohérente. C’est une approche que devraient suivre avec beaucoup d’attention les groupes Bouygues et Eiffage.

Illustration en vidéo

Source de l’information

Site web de Vinci Energies – Newscenter
Article: VINCI Energies acquiert Acuntia.

Sujet et source de l’image

Sujet de l’image: Acuntia – Intégration de solutions informatiques.
Source de l’image : Image extraite de la vidéo ci-dessus.

Liens externes utiles

Site web de Vinci energies.
Site web d’Acuntia.
Site web de Novabase.
Site web de J&P Richardson Industries.

Autre(s) article(s)

EcoStruxure : Schneider Electric achète Asco pour 1,1 Milliard €

Plate-forme EcoStruxure de Schneider Electric
Schneider Electric, le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, a annoncé, ce 27 juillet 2017, avoir signé un accord pour l’acquisition ...
Lire la suite

GE fusionne GE Oil & Gas et Baker Hughes

Baker Hughes - Who we are
GE announced (July 03, 2017) the completion of the previously announced combination of GE’s oil and gas business with Baker Hughes. Baker Hughes, a GE ...
Lire la suite

Landis+Gyr est à vendre à 2 milliards de dollars

Landis+Gyr T330
Toshiba is preparing to raise money through a flotation of Landis+Gyr, one of the world’s biggest makers of electricity meters, as part of the Japanese ...
Lire la suite

Key Safety Systems reprend Takata pour 1,6 milliard $

Key Safety Systems - Applications
Hier, nous écrivions, au sujet de Takata: "Une entreprise employant 50.000 personnes et pesant 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires est donc à reprendre…", dans ...
Lire la suite
Loading...

Auteur : Franck Frémont

Formation et coaching de chargés d'affaires, de responsables d'affaires et de responsables Export. Formation des équipes de vente des représentants locaux. Recrutement de profils vente et/ou techniques dans le domaine des projets industriels et d'infrastructure (et, plus particulièrement, des grands projets internationaux). Accompagnement ou management délégué des équipes de vente des grands projets industriels et d'infrastructure. Acquisition et/ou accompagnement de filiales et d'agents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *