Taleveras Group, the African oil trading company, is making its first moves into renewable energy by setting up a joint venture to build a biorefinery in the U.S. with Global Green Development Group.

The plan is to set up farming collectives in Africa to grow jatropha, an inedible plant whose seeds can be turned into a fuel, and refine it in Mississippi to be sold in the U.S. market, according Sanomi. The first phase of the program is expected to cost $400 million to $600 million, with an annual production of 70 million gallons. It’s expected to begin operating in two to three years.

Taleveras is planning to set up farms in Nigeria and other African countries to cultivate the jatropha plant. It’s looking for a minimum of 15,000 hectares of land. The company is in discussions with state governors in Nigeria, Ivory Coast, Ghana, South Africa and Ethiopia. It’s expecting to create about 10,000 jobs.

Once the plant’s seeds are refined into a biofuel, Sanomi and partners are seeking to supply the U.S. military with a product that can be blended with jet fuel.

Résumé en français

Le groupe Taleveras, une société africaine de négoce pétrolier, va investir dans les énergies renouvelables, au travers d’une joint venture avec le groupe Global Green Development, avec l’objectif de construire une raffinerie de production de biocarburants, aux Etats-Unis.

Le plan serait de :

  1. développer des fermes collectives en Afrique pour faire pousser du jatropha, une plante non-comestible dont les graines peuvent être transformées en carburant.
  2. raffiner au Mississipi avec, pour objectif, de vendre aux Etats-Unis.

Cette première phase du projet devrait coûter entre 400 et 600 millions de dollars, avec une production annuelle de 70 millions de gallons (un gallon US = 3,78 litres).

Taleveras a prévu de mettre en place des fermes au Nigéria et dans d’autres pays d’Afrique. L’entreprise recherche, au minimum, 15.000 hectares de terres à cultiver. Le société est également en discussion en Côte d’Ivoire, au Ghana,
en Afrique du Sud et en Ethiopie. Elle prévoit de créer environ 10.000 emplois.

Quand les graines de jatropha seront transformées en biocarburant, les partenaires chercheront à vendre leur produit fini, qui peut être mélangé avec du carburant pour avions, à l’armée des Etats-Unis.

Illustration en vidéo

Source de l’information

Naija247 News
Article: Taleveras To Invest $600 million in Africa’s Biofuels Projects.

Sujet et source de l’image

Sujet de l’image: Plant de jatropha.
Source de l’image : Image extraite de la vidéo ci-dessus..

Liens externes utiles

Site web de Taleveras.
Site web du groupe Global Green Development.
Page Wikipédia du jatropha.

Autre(s) article(s)

BP : 195 M€ pour une usine de lubrifiants en Chine

BP - Lubrifiants Castrol en Chine
BP va investir 195 millions d'euros dans une troisième usine de lubrifiants en Chine. Cet investissement sera le plus important, jamais réalisé dans le monde, ...
Lire la suite

PSA et Baker Hughes GE : deux bonnes nouvelles pour Oran

Oran
Baker Hugues GE, en s'alliant avec Sonatrach, et PSA, en s'alliant avec Condor Electronics, Palpa Pro et l’Entreprise Nationale de Production de Machines-Outils (PMO), vont ...
Lire la suite

Emerson achète Paradigm pour 510 M$

Paradigm - Solution Stratimagic
Emerson has agreed to acquire Paradigm, a leading provider of software solutions for the oil and gas industry, for a purchase price of $510 million, ...
Lire la suite

Total Spring : une attaque digitale face à EDF et Engie

Total Spring - Travail sur l'image institutionnelle de la nouvelle offre
Total attaque le marché des particuliers en France. Total accélère son développement sur le marché de la distribution de gaz et d’électricité aux particuliers en ...
Lire la suite
Loading...

Auteur : Franck Frémont

Plus de trente ans de réalisations opérationnelles en vente, production et financement de projets industriels et d’infrastructures dans de nombreux pays du monde. Des centaines de chargés d’affaires, de responsables d’affaires et d’ingénieurs commerciaux recrutés et formés, au sein des plus grands groupes internationaux, réalisant des projets dans l’industrie et les infrastructures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *